bonhommetriste.jpg Il était un peu plus âgé que moi

Je suis tout bêtement tombée dans ses bras

J’ai voulu croire en ce qu’il me présenta

Il paraissait sincère, je l’aimais pour ça

Mais ce qui m’a toujours dérangé

Certains soirs je ne pouvais le capter

Il trouvait alors toujours les mots

Pour à nouveau me rendre accro

Je voyais déjà l’avenir dans ses bras

Je ne savais pas qu’en réalité je ne le connaissais pas

Je n’avais plus de vie

Je ne pensais qu’à lui

Même si souvent j’ai senti qu’il me mentait

J’oubliais tout quand il me disait qu’il m’aimait

Je l’ai suivi dans ses délirs

Tout ce qu’il désirait je n’ai fait que lui offrir

Jusqu’à m’y perdre totalement

Et me retrouver seule finalement

Je voyais déjà l’avenir dans ses bras

Je ne savais pas qu’en réalité je ne le connaissais pas

Je n’avais plus de vie

Je ne pensais qu’à lui

 

Publié dans : Non classé | le 20 décembre, 2007 |8 Commentaires »

larme3.jpg La Terre ayant déjà fait de nombreux toursEt ça fait si longtemps que je crains ce jour

Plus on attend plus c’est dur de se reconnaître certains tords

Et je ne suis plus vraiment sûre que cela nous sert encore

Si j’abuse de ton temps

Je m’excuse je veux te dire seulement

Est-ce ma faute, est-ce ma faute

Si l’on est si loin l’un de l’autre

Est-ce ma faute, Est-ce ma faute

Si l’on est plus rien l’un pour l’autre

J’aimerais tant que tu me pardonnes, et qu’enfin tu m’écoutes

Que la nuit quand tu dors, tu n’aies plus jamais aucun doute

Je dois partir maintenant et laisser tout ça en arrière

Laisser la poussière du temps recouvrir notre histoire entière

Mais j’abuse de ton temps

J’ai plus d’excuse je pars maintenant

Je sais j’abuse de ton temps

J’ai plus d’excuse je veux dire seulement

Est-ce ma faute, est-ce ma faute

Si l’on est si loin l’un de l’autre

Est-ce ma faute, est-ce ma faute

Si l’on est plus rien l’un pour l’autre…

Publié dans : Non classé | le 20 décembre, 2007 |1 Commentaire »

Dès que je te vois

Une rencontre un mardi après-midi à son bureau… Des mails échangés laissant place par la suite aux appels… Tous ces moments que l’on a partagé, nos coups de gueules, nos rires, mes larmes, son humour, et tous ces moments de tendresse… Il se reconnaitra, je le sais. Et ces paroles je les lui dédient en petit clin d’oeil…

attirance.jpg Est-ce que si on l’avait fait, on se ferait l’effet que l’on se fait chaque fois…

Si on l’avait fait, est-ce qu’on se ferait l’effet que l’on se fait toi et moi….

Dès que je te vois je sais que c’est toi

Dès que tu me vois tu sais que c’est moi

 Toi et moi ça ne s’explique pas

Je ne résiste plus, j’ai vu dans ton regard

des remords disparus, je rentre il est trop tard

Est- ce que si on l’avait fait, on se ferait l’effet que l’on se fait chaque fois….

Si on l’avait fait, est-ce qu’on se ferait l’effet que l’on se fait toi et moi…

Publié dans : Non classé | le 4 décembre, 2007 |1 Commentaire »

Viens me voir

regard.jpg Viens me voir, et donne-moi un peu de toi

Un petit peu de toi juste pour moi

Le matin quand tu me sers dans tes bras

C’est le ciel où je m’envole pour ne plus être qu’avec toi

Je marcherai avec toi, aussi loin que tu voudras

Si tu le veux je suivrai tes pas

Touche moi et prouve moi que tu es là

Que tu es là, oui juste là rien que pour moi

Tu m’enlaces et je sens ton coeur qui bat

Toi contre moi c’est l’avenir que tu décides pour moi

Je marcherai avec toi, aussi loin que tu voudras

Si tu le veux je suivrai tes pas…

Publié dans : Non classé | le 4 décembre, 2007 |Pas de Commentaires »

Dernière chance

larmes13.jpgJ’ai rêvé de tant de choses, que demain soit meilleur qu’hier

Moins pire qu’aujourd’hui, à la hauteur de mes prières

J’étais pleine de rêves, avec tant de doute

Mais peu de haines…

Mais tout a basculé quand j’ai su que j’étais condamnée

Je suis des rares personnes qui connaissent leur date de fin

Désormais je suis comme une prisonnière

Dans le couloir de la mort

Je veux avoir une dernière chance, que Dieu révise son jugement

Mais je n’ai pas le choix, obligée de vivre avec ça

Mais pourquoi, je ne le mérite pas…

Je sais que personne au monde ne choisit sa vie

J’avoue que la nuit mes larmes noient mes joues

Je sais on dit que les meilleurs partent toujours les premiers

Moi je déteste cette phrase et quand je me regarde je me dis que ce n’est pas vrai

Tellement de choses que je n’aurai pas partagées

Ce rêve d’être enceinte qui devient mort-né

 

Publié dans : Non classé | le 6 juin, 2007 |4 Commentaires »

Lettre à mon maître

abandon2chien.jpgabandon2chien.jpg

Ce matin, tu étais déjà debout, tu faisais les bagages. Tu as pris ma laisse. Que j’étais content. Une petite promenade avant les vacances! On est parti en voiture. Tu t’es arrêté au bord de la route, la portière s’est ouverte, tu m’as lancé un bâton…….J’ai couru, couru, je l’ai attrapé…..

Mais quand je me suis retourné, tu n’étais plus là. Pris de panique j’ai couru dans tous les sens pour te retrouver, mais ce fût en vain!

De jour en jour, je m’affaiblissais. Un homme s’est approché de moi, m’a mis en laisse et je me suis retrouvé en cage. C’est là que j’ai attendu ton retour, mais tu n’es jamais venu.

La cage s’est ouverte mais ce n’était pas toi. C’était cet homme qui m’avait ramassé. Il m’a conduit dans une pièce qui sentait la mort. Mon heure était venue……..

Cher maître, je veux que tu saches que malgré ce que tu m’as fait, c’est ton image qui me revenait avant mon dernier soupir et si je pouvais revenir sur terre, c’est vers toi que je courrais, car je t’aimais………….

Publié dans : Non classé | le 6 juin, 2007 |2 Commentaires »

Impardonnable

larmes13.jpgCe que tu m’as fait c’est comme si tu me tuais

Jésus veut qu’on pardonne mais toi tu es…

Impardonnable !

Je relis les fleurs du mal de Charles Baudelaire

N’espère pas que je ravale ma colère

Tu n’as même pas conscience d’être une engeance

Je parie que dans ton esprit c’est moi qui suis…

Impardonnable !

 

Publié dans : Non classé | le 20 mai, 2007 |1 Commentaire »

Double « Je »

ombre2.jpgQuand je serai grand je serai Beegees
Ou bien pilote de formule 1
En attendant je me déguise
..c est vrai ..
Que tous les costumes me vont bien
Le rouge , le noir , le blues , l’espoir, noir !
De toutes les couleurs j’aime en voir

Bien heureux ou bien malheureux 
C’est comme ça qu’est-ce que j’y peux  

Oui , quand je serai grand ça sera facile
Enfin je saurai qui je suis
En attendant je me défile
..c est vrai ..
je me dérobe et je me file
je pleure , je ris , j’ai peur , envie je sais !
De toutes les couleurs je vais en voir

A qui la faute ? je suis l’un et l’autre
Double je
A qui la faute ? je suis l’un et l’autre
C est comme ça qu’est-ce que j’y peux 
Apres tous qu’est-ce j’y peux 

Quand je serai grand qu’on se le dise
Je serai vendeuse dans les magasins
En attendant je me déguise
En chantant dans ma salle de bains…

Publié dans : Non classé | le 20 mai, 2007 |Pas de Commentaires »

S’il fallait qu’un jour…

hommechien.jpgS’il fallait qu’un jour, la vie t’arrache à moi

Qui consolerait mes peines, où trouverais je la joie

S’il fallait qu’un jour, tu t’en ailles loin de moi

Qui guiderait mes pas, moi qui n’aime que toi

S’il fallait qu’un jour, d’autres mains te câlinent

Je courberais l’échine, j’en mourais je le jure

S’il fallait qu’un jour, dans un grand tourbillon

Tu effaces mon nom, j’en crèverais je le jure

S’il fallait qu’un jour, la vie t’arrache à moi

Qui guiderait mes pas, moi qui n’aime que toi

Que toi…

 

Publié dans : Non classé | le 20 mai, 2007 |Pas de Commentaires »

A corps perdu…

grgorylemarchal.jpg Puisque des filets nous retiennent
Puisque nos raisons nous enchaînent
Que rien ne brille sous nos remparts
Et puisqu’on n’atteint pas le ciel
A moins de s’y brûler les ailes
Et suivre les routes où l’on s’égare
Comme on dresse un étendard

A corps perdu, ivre et sans fard
Pour n’être plus le pantin d’un espoir
Et si la vie n’est qu’une cause perdue
Mon âme est libre d’y avoir enfin cru
A corps perdu

Puisque les destins sont les mêmes
Que tous les chemins nous ramènent
A l’aube d’un nouveau départ
On n’apprend rien de nos erreurs
A moins de s’y brûler le coeur
Je suivrai les routes où l’on s’égare
Comme on dresse un étendard

A corps perdu, ivre et sans fard
Pour n’être plus le pantin d’un espoir
Et si la vie n’est qu’une cause perdue
Mon âme est libre d’y avoir enfin cru
A corps perdu
A corps perdu

A corps perdu j’écrirai mon histoire
Je ne serai plus le pantin du hasard
Si toutes les vies sont des causes perdues
Les hommes meurent de n’avoir jamais cru
De n’avoir pas vécu ivres et sans fard
Soldats vaincus pour une guerre sans victoire

Et si ma vie n’est qu’une cause perdue
Je partirai libre d’y avoir au moins cru
A corps perdu
A corps perdu…

En mémoire à Grégory Lemarchal

Publié dans : Non classé | le 4 mai, 2007 |Pas de Commentaires »
1234

Tous les matins du monde |
ma petite bulle |
mon chemin avec l'anneau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vany
| Schizophrénie... Le blog d'...
| Luna's World